Top

Vous avez envie de randonner dans le Mercantour du côté de Tende mais vous ne savez pas quels sont les choix qui s’offrent à vous ? Voici un petit guide qui peut s’avérer utile pour randonner et bivouaquer.

 

JOUR 1

1 – SE PROCURER DES CARTES AUPRES DE L’OFFICE DE TOURISME DE TENDE

Dans un premier temps, je vous invite à vous rendre auprès de l’Office de Tourisme de Tende qui pourront vous remettre gratuitement des cartes des randonnées faisables dans la vallée des Merveilles et celle de Fontanalba. Vous pourrez également vous procurer les coordonnées des différents professionnels travaillant dans le coin et proposant des activités outdoor de montagne tels que la via ferreta, le canyonning, le VTT, l’équitation, l’escalade etc. Si vous manquez d’équipement à quelques mètres en amont de l’office de tourisme se trouve un magasin  »    situé    . Une très belle boutique qui propose un large choix de matériel et également des excursions en 4×4.

2 – RESERVER PAR MAIL OU PAR TELEPHONE UNE EXCURSION POUR LES GRAVURES PREHISTORIQUES

Dans la Vallée des Merveilles et dans la Vallée de Fontanalba se trouvent des gravures protégées.

On a recensé dans la Vallée des Merveilles plus de 40 500 gravures rupestres protohistoriques datant du Chalcolithique et de l’âge du bronze ancien.

Nous n’avons pas eu le temps de me réserver une excursion mais j’en ai eu des retours très positifs, les guides donnant des explications très intéressantes que nous ne pourrions comprendre seul.

Tarif/adulte : 15 euros

Réservation à effectuer par mail à l’adresse suivante :

3 – GARER SON VEHICULE AU DERNIER PARKING DE CASTERINO

Pour randonner dans la Vallée de Fontanalba plusieurs points de départs sont possibles. La majorité des randonneurs choisissent comme point de départ le Lac des Mesches situé à 9 minutes en voiture de Casterino (3.9km soit environ 45 minutes si vous choisissez de faire Lac des Mesches – Casterino).

Nous avions choisi de stationner notre véhicule sur le dernier parking gratuit de Casterino afin de nous rapprocher davantage du refuge de la Valmasque et de ce fait raccourcir notre temps de marche (les feignants !).

4 – PARKING CASTERINO AU REFUGE DE LA VALMASQUE

La randonnée en partant du parking dans lequel nous étions stationné dure environ    (bons marcheurs).

Je précise que nous avions tous les deux un sac à dos avec du matériel de camping afin de bivouaquer en arrivant au refuse de la Valmasque. Je pense qu’en étant plus léger et en ne s’arrêtant pas toutes les 5 minutes pour prendre des photos il est évidemment possible de le faire plus rapidement que nous.

La randonnée quant à elle est vraiment magnifique, quand nous l’avons faite en août 2020 il y avait encore de la neige. Vous découvrirez des cascades magnifiques, des chamois, des marmottes !

5 – DORMIR AU REFUGE DE LA VALMASQUE OU BIVOUAQUER

Quelle beauté en arrivant enfin au refuge de la Valmasque ! Un petit refuge situé juste à côté d’un lac artificiel (Lac Vert) entouré par des montagnes ! Superbe ! L’eau du Lac changeant de couleur !

Il est possible de dormir au refuge de la Valmasque en réservant par téléphone ou sur internet.

Tarif/adulte pour 1 nuit :    euros

Tarif repas du soir/adulte : 18 euros

En raison du contexte sanitaire actuel, le refuge fournit des sacs de couchages jetables et le port du masque est obligatoire à l’intérieur du refuge.

Nous sommes arrivés vers 15h au refuge, nous sommes posés sur sa terrasse en bois surplombant le lac Vert et avons profité du paysage avec une boisson.

Puisque nous sommes arrivés relativement tôt au refuge nous avons réservé sur place 2 repas pour le soir (18 euros/personne).

Le repas était délicieux, complet et en quantité suffisante (soupe, viande rouge tendre et pollenta, fromage et gâteau au chocolat).

Concernant le bivouac l’office de tourisme de Tende nous avait informé que les horaires légaux pour poser sa tente sont de 19h00 à 08h00. Nous avons donc attendu 19h00 avant de planter notre tente. Les zones autorisées pour le bivouac sont les suivantes :

-vous pouvez bivouaquer à proximité immédiate de chaque refuge

-à l’intérieur du Parc du Mercantour il est possible de poser votre tente de telle sorte que vous soyez à 1h de l’entrée du parc

-il est interdit de bivouaquer à l’intérieur des zones où se trouvent les gravures rupestres

Si vous voulez plus de tranquillité n’hésitez pas à vous éloigner des refuges (ces derniers étant souvent entourés de campeurs en pleine saison) dans la limite des règles pré-cités.

6 – PARTIR A LA DECOUVERTE DES 2 AUTRES LACS OU SE PROMENER A PROXIMITE DU REFUGE

Vers 16h00 après notre pause boisson bien méritée sur la terrasse du refuge nous avons décidé de laisser nos 2 gros sacs à dos au refuge et nous sommes allés randonner à la découverte des Lacs  et   .

Le premier lac (Lac   ) est situé à environ 20 minutes de marche du refuge tandis que le second se trouve à      minutes.

Les 2 lacs sont très beaux et il est vraiment apaisant de s’y poser et d’y contempler le paysage. Nous n’avons pas tenté de nous baigner l’eau semblait très très froide en ce mois d’août.

Nous avons ensuite regagné le refuge où le repas était servi pour 19h00.

Avec le recul et la randonnée que nous avons faite le lendemain si c’était à refaire je n’aurai pas fait dans la même journée ces 2 lacs. Pourquoi ? Puisque le lendemain pour nous rendre jusqu’au refuge de    nous avons dû emprunter ce même chemin et passer de nouveau devant les lacs. Ensuite une très bonne montée toute en dénivelé nous attendait. C’est la raison pour laquelle je pense que le premier jour il est préférable de se promener tranquillement au niveau du refuge de la Valmasque sans forcément découvrir de suite ces deux autres lacs.

JOUR 2

1 – QUITTER LE REFUGE DE LA VALMASQUE POUR SE RENDRE A LA BAISSE DE FONTANALBE

(2549 M)

Nous nous réveillons vers 07h00, prenons notre petit déjeuner assis sur un rocher face au lac et préparons nos affaires pour un départ à 08h00. Aujourd’hui nous devons dans un premier temps atteindre la baisse de Fontanalble en passant par les trois lacs que nous avons déjà empruntés la veille et ensuite atteindre le refuge de Fontanalba avant de terminer notre randonnée jusqu’au parking ou nous avions laissé notre voiture.

Le début de la randonnée en passant devant les trois lacs est simple et relativement plat. Pour quitter le refuge de la Valmasque vous avez deux possibilités; soit emprunter un raccourci vous faisant gagner 15 minutes mais dangereux lorsqu’il est recouvert de neige ou redescendre un peu pour remonter (compter 30 minutes). Nous avons évidemment choisi de prendre le raccourci et avons un peu regretté car il y avait beaucoup de neige et avec le poids des sacs nous nous rajoutions une difficulté.

Après être passé devant les 3 lacs, vous avez deux possibilités, soit prendre le chemin vous permettant d’accéder à la vallée des Merveilles soit emprunter une belle montée afin d’arriver à la baisse de Fontanalbe. Nous avons choisi sur ces deux jours de randonnée de nous concentrer sur la vallée de la Valmasque et de ne pas nous rendre dans la vallée des merveilles. Habitant sur la Côte d’Azur nous programmerons un prochain bivouac uniquement dans la vallée des Merveilles.

Concernant cette fameuse montée, la difficulté était bien présente, que de la montée pendant plus d’une heure, un beau dénivelé puisqu’il fallait atteindre 2568m d’altutude. La souffrance terminée en haut quelle vue !!! Une vue qui se mérite ! Nous faisons une petite pause photo et reprenons notre chemin en descente jusqu’au Lac Vert situé à proximité du refuge de Fontanalba.

Arrivés à hauteur du Lac Vert, deux guides du parc nous informent qu’ils attendent des randonneurs qui souhaitent découvrir les gravures rupestres de la vallée de Fontanalba et nous invitent à se joindre à eux. Malheureusement par manque de temps nous déclinons leur offre puisque la visite est de 3h00 et que nous devons arriver au refuge puis reprendre la route. Ces visites sont payantes (15 euros/adulte).

2 – PLATEAU DE CHARCUTERIE ET FROMAGE DE MONTAGNE AU REFUGE DE FONTANALBA

Arrivons au refuge de Fontanalba, un magnifique refuge récent entouré par une forêt de pins. Nous installons sur une table située à l’extérieur et commandons un plateau composé de charcuterie et de fromage de montagne ainsi que du jus de pomme BIO fabriqué dans la région. Un délice de déguster ces produits dans un tel cadre  et pour un tarif très raisonnable pour des produits de qualité. Il est également possible de dormir dans ce refuge qui comprend des lits individuels en réservant au préalable. Les gérants sont très gentils.

ARTICLES SIMILAIRES

VALLEE DE FONTANALBA EN 2 JOURS

DECOUVERTE DU LAC DES GRENOUILLES

DEJEUNER AU REFUGE DE FONTANALBA

Passionnée de voyages, de randonnées et d'animation depuis maintenant 6 ans j'ai créé ce blog afin de partager avec vous mes trouvailles.

post a comment